janvier 27, 2023
Fatsned

Fastned double son chiffre d’affaires mais perd toujours 24,6 millions d’euros

Fastned continue sa forte croissance, mais la rentabilité n’est pas encore au rendez-vous, même si elle devrait arriver dès le prochain exercice selon les analystes.

Le fournisseur néerlandais de charge rapide Fastned a réussi à doubler ses revenus liés à la recharge des VE en 2021 pour atteindre 12,4 millions d’euros, soit +98% par rapport à l’année précédente.

Mais cela ne signifie pas encore la rentabilité. La perte nette était encore de 24,6 millions d’euros. Le rapport annuel montre que l’accent est toujours mis sur une expansion rapide dans toute l’Europe. L’année dernière, Fastned a ouvert 57 stations de recharge supplémentaires (+44%) dans 44 nouveaux endroits, ce qui porte le total des stations opérationnelles à 188 aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni et en Suisse. Malgré la corona, le marché des BEV a continué de croître pour atteindre des sommets en Europe. Ils représentent 20% des nouvelles ventes aux Pays-Bas et 14% en Allemagne, par exemple.

188 stations Fastned au total en Europe

« Le réseau de stations existant est déjà rentable au niveau de l’EBITDA opérationnel », explique le PDG Michiel Langezaal. « Mais il est maintenant temps de développer le réseau et d’investir dans la croissance future. » Avec la région flamande principalement, la Belgique a acquis huit nouveaux emplacements Fastned en 2021. Ce qui porte le total à 16 zones sécurisées, dont 13 sont situées sur des rampes d’entrée et de sortie le long d’importantes autoroutes flamandes.

Pour comparer : dans son pays d’origine, Fastned a ouvert 14 nouvelles stations au cours de l’année, ce qui porte à 132 le nombre total de stations en service à la fin de 2021. En Allemagne, en 2021, deux nouvelles stations ont été ouvertes, ce qui donne un total de huit stations à la fin de l’année. En novembre 2021, les six premières stations françaises ont été inaugurées, et deux autres au début de 2022. Mais il y a 130 appels d’offres pour des stations de recharge supplémentaires le long des autoroutes françaises, dont la plupart sont encore en attente, et Fastned s’est engagé pour tous ces appels d’offres.

Sur le même sujet :  Fastned lève 75 millions d'euros par placement privé

100.000 euros de recettes annuelles par station Fatsned

Langezaal reste convaincu que la rentabilité viendra bientôt avec l’augmentation du nombre de VE sur les routes européennes. « Surtout dans les régions où l’adoption des véhicules électriques est déjà décente, les stations sont rentables et commencent à créer des flux de trésorerie importants. Cela nous convainc que nous sommes sur la bonne voie et que les stations que nous développons commenceront bientôt à contribuer à nos résultats. Nous pensons que nos stations seront en mesure de générer des revenus de plus d’un million d’euros par an d’ici 2030. »

Il poursuit : « Au quatrième trimestre de l’année dernière, une station Fastned moyenne a réalisé plus de 100.000 euros de recettes sur une base annualisée. Alors que seulement 2,2 % des véhicules des pays où nous sommes présents étaient entièrement électriques. D’ici 2030, ce chiffre devrait être environ dix fois plus élevé, sur la base d’un objectif d’adoption de plus de 20 % en Allemagne et aux Pays-Bas, par exemple. »

En Allemagne, il y avait 618 000 voitures électriques en 2021, aux Pays-Bas, 244 000, ce qui est une proportion énorme en regard de la population.

Une réflexion sur « Fastned double son chiffre d’affaires mais perd toujours 24,6 millions d’euros »

Les commentaires sont fermés.