octobre 3, 2022
Stations Ionity

Ionity a ouvert plus de 400 stations en Europe, dont 90 en France

Marcus Groll, Directeur Général de Ionity, a annoncé cette nouvelle via LinkedIn cette semaine. Le directeur de l’exploitation du réseau de recharge rapide Ionity a officiellement inauguré la 400e station de recharge européenne. Ce qui porte à près de 1 600 le nombre de stations mises à la disposition des conducteurs de véhicules électriques. Cette étape symbolique témoigne des efforts du consortium, même s’il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’atteindre son objectif de 1 000 bornes de recharge d’ici 2025.

Les bornes de Ionity se trouvent principalement en Europe centrale, entre l’Allemagne, la France et le Benelux. Elles sont situées presque exclusivement dans les stations-service des autoroutes. Elles peuvent être rechargées rapidement (jusqu’à 350 kW) sur de longues distances et sont conçues pour la recharge rapide. Le connecteur CCS est largement utilisé en Europe et peut être connecté à pratiquement toutes les voitures électriques, y compris celles de Tesla.

Ionity prévoit de multiplier son réseau par deux et demi d’ici trois ans

Le réseau compte plus de 400 stations de recharge et couvre la plupart des besoins de l’Europe. Cependant, il est loin de couvrir toute l’Europe. Pas même la France. Il manque encore des régions entières en France, que ce soit en Bretagne ou dans le nord de Paris. Ionity prévoit de multiplier son réseau par deux et demi d’ici trois ans, mais les lacunes sont encore nombreuses. Elle devra également construire des stations pour répondre à la demande, ce qui constitue une autre faiblesse du réseau.

Ionity continuera à déployer de petites stations avec seulement deux ou quatre bornes, alors que Tesla ouvre des superchargeurs avec plus de 20 bornes. Cela est suffisant pour la majeure partie de l’année. Cependant, les départs en vacances posent problème et la congestion ne fera que croître à mesure que l’électrique remplacera la combustion. Pour répondre à la demande, l’Union européenne interdira le thermique d’ici 2035. Elle aura également besoin d’un réseau de terminaux plus vaste et plus dense.

Tesla peut répondre à cette question en ouvrant son propre réseau de recharge. Le constructeur américain a un avantage dans ce domaine avec plus de 600 stations et, plus important encore, plus de 6 000 bornes de recharge à travers l’Europe au printemps dernier. Ce nombre ne cesse d’augmenter, comme en témoigne l’ouverture récente d’une station à Vierzon, en France, qui compte 36 bornes de recharge, ce qui en fait la plus grande de France. L’entreprise prévoit d’ouvrir ces stations à tous les conducteurs, et pas seulement à ses clients. Toutefois, son réseau de recharge rapide doit être mieux préparé à l’afflux de voitures à venir.

La société française Ionity a ouvert sa 90e station à Narbonne en novembre dernier. Sept stations sont actuellement en cours de construction en France : une à Oyonnax et une à Avallon. Une au nord de l’aéroport Charles de Gaulle, une à Reims, et une à Verdun. Une entre Cambrai Arras, et une Calais.

Stations Ionity
Voir l’article :
Le réseau de recharge Ionity se développe vite et fort, avec notamment…