20 avril 2024

Le consortium diagnostique les erreurs de chargement les plus fréquentes

Dans le cadre du projet « Wirkkette Laden » lancé en 2021, des acteurs de l’économie et de la science ont diagnostiqué les sources d’erreurs lors de la recharge des véhicules électriques et ont établi sur cette base un catalogue de mesures pour une infrastructure de recharge publique plus conviviale.

Qu’est-ce qui empêche une recharge fiable et fluide des véhicules électriques ? Cette question a servi de point de départ au consortium dirigé par l’initiative CCS CharIN (Charging Interface Initiative) dans le cadre du projet « Chaîne de recharge » lancé mi-2021. A l’époque, les initiateurs avaient constaté que les nombreux acteurs du marché devaient former ensemble une chaîne d’approvisionnement fonctionnant sans problème pour que les véhicules puissent être rechargés de manière fiable. « Cela ne fonctionne pas dans tous les cas. Dans 10 à 15% des cas, un véhicule qui s’est rendu à un point de charge ne peut pas s’y recharger », ont-ils rappelé à l’époque.

Publicités
EVJobs offres d'emploi voiture électrique

En se basant sur des données de charge réelles, les participants ont depuis identifié les erreurs et les causes d’erreurs les plus fréquentes le long de la « chaîne d’action de la charge ». Cette étude a été complétée par les résultats d’essais en laboratoire réel réalisés avec des volontaires à Munich et à Hambourg…

Source : www.electrive.net

Sur le même sujet :  Aral confirme son engagement dans l'expansion de ses "réseaux de recharge ultrarapide"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *