2 mars 2024
Voiture électrique en cours de recharge

Tout savoir sur la recharge de voiture électrique en 2023

Décidément, le futur a sonné à notre porte ! Oui, on parle bien de voitures électriques qui envahissent nos routes et nos garages.

Dans l’air du temps, écolo et économiques, elles séduisent de plus en plus. Mais vous vous interrogez encore sur le grand mystère de la recharge? Ne vous inquiétez pas, on va éclaircir tout ça dans les lignes qui suivent.

Les prises : Il en faut pour tous les goûts !

Commençons par les bases : les prises. Oui, parce que recharge voiture électrique rime forcément avec prises. Pas de panique, on ne va pas vous embrouiller avec des termes techniques. Il y a deux types de prises côté véhicule. La prise Type 1 qui offre une charge lente ou semi-accélérée, idéale pour faire durer sa batterie, et la prise Type 2 qui est devenue le standard européen depuis 2010.

La prise Type 2 a même connu une petite évolution, elle a maintenant une grande sœur appelée prise Combo ou prise CCS. Pourquoi cette évolution ? Pour vous offrir une recharge encore plus rapide.

Les supports de recharge : adaptés à vos besoins

On a parlé des prises côté véhicule, maintenant parlons des supports de recharge. Vous l’avez peut-être deviné, il y en a plusieurs selon vos besoins et votre mode de vie.

La prise domestique est la plus simple. Vous pouvez brancher votre voiture chez vous, comme vous branchez votre téléphone portable. Elle offre une puissance de 2,3 kilowatts, ce qui correspond à 10 ampères en courant continu. C’est la solution la plus économique, mais aussi la plus lente. Un câble spécifique est généralement fourni par le constructeur de la voiture.

Sur le même sujet :  Fastned baisse ses prix dans un certain nombre de pays

Pour ceux qui veulent aller un cran au-dessus, misez sur une prise renforcée. Elle offre une recharge lente jusqu’à 3,2 kilowatts en courant alternatif. Par contre, son installation nécessite l’intervention d’un professionnel.

Vous voulez encore plus de performance ? Optez pour la Wallbox. Elle peut atteindre une puissance de 22 kilowatts, ce qui vous offre un temps de recharge plus rapide. Elle répond à la volonté française et européenne d’établir la prise Type 2 comme un standard. Vous pouvez l’installer dans votre garage, ou sur votre place de parking si vous habitez en copropriété.

Enfin, pour les voyageurs qui aiment sillonner les routes, les bornes de recharge publiques sont là pour vous servir. Elles peuvent délivrer des puissances allant de 43 kilowatts à 350 kilowatts en courant continu.

Les câbles : attention à la surchauffe

Maintenant que vous savez tout sur les prises, parlons des câbles. Oui, parce que le câble est aussi important pour éviter la surchauffe lors de la recharge. Le choix est simple, il suffit de déterminer la puissance de recharge maximale que vous souhaitez.

Un câble monophasé peut supporter une puissance jusqu’à 7,4 kilowatts. Si vous voulez aller au-delà, préférez un câble triphasé. Vous pourrez ainsi accéder à toutes les puissances de recharge jusqu’à 22 kilowatts.

Les bornes de recharge : un maillage en amélioration

On ne pouvait pas finir cet article sans évoquer les bornes de recharge communes. Le gouvernement s’est fixé comme objectif d’atteindre les 100 000 bornes d’ici fin 2022. Aujourd’hui, on note une amélioration notable avec une distribution assez équilibrée : 47% de ces points de recharge sont installés sur la voirie, 33% dans les parkings et 20% dans les commerces et entreprises.

Sur le même sujet :  Comment se brancher sur une borne électrique ?

Seulement 6% des points de charge sont destinés à la recharge rapide. Un petit bémol toutefois, certains automobilistes déplorent le mauvais état de certaines bornes de recharge. Certaines installations présentent même des défaillances. On espère que le gouvernement et les collectivités vont s’atteler à résoudre ce problème très rapidement.

Voilà, vous savez tout sur la recharge de voiture électrique. Alors, prêt à passer à l’électrique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *